comments

Les 17 et 18 octobre prochains, l'Union africaine tiendra à Niamey (NIGER) la réunion de validation des lignes directrices de l'UA sur les amendements constitutionnels, soutenue par son partenaire le Centre européen de soutien électoral (ECES) dans le cadre du projet Pro-Electoral Integrity (https://pro-electoralintegrity.eu/ ), financé par la Facilité de paix Italie-Afrique (IAPF).

Le projet Pro-Electoral Integrity s'inscrit dans le cadre de l'IAPF et fait suite à la signature d'un MoU signé en avril 2021 entre le PAPS de la Commission de l'Union africaine et l'ECES afin d'offrir un cadre de coopération renforcée entre les deux parties en matière de soutien à la démocratie et à la gouvernance, y compris mais non limité à l'assistance électorale. Ce projet vise à promouvoir une culture commune de résilience aux conflits et des valeurs partagées autour de la démocratie notamment électorale et autour de l'intégrité des processus électoraux.

La prochaine réunion de validation est la dernière étape d'un processus qui a été lancé en exécution du mandat du Conseil de paix et de sécurité, qui, lors de sa 791e réunion tenue le 22 août 2018 à Addis-Abeba, a demandé à la CUA d'accélérer l'élaboration de lignes directrices pour les amendements constitutionnels au sein des États membres.

Cet effort est conforme à la Déclaration d'Accra de mars 2022 sur les changements anticonstitutionnels de gouvernement en Afrique, et à la décision du Sommet extraordinaire de Malabo sur le terrorisme et les changements anticonstitutionnels de gouvernement, tenu le 28 mai 2022, qui a recommandé la finalisation de lignes directrices à l'usage des États membres, en collaboration avec les CER et les mécanismes régionaux.

Le travail précédent qui a conduit à ce document final, l'atelier consultatif sur les lignes directrices de l'UA sur les amendements constitutionnels qui s'est tenu à Niamey du 24 au 26 août 2022 a rassemblé des experts de haut niveau et des praticiens de tout le continent pour entreprendre un examen technique approfondi du projet de lignes directrices sur les amendements constitutionnels dans les États membres de l'Union africaine, afin de recevoir des contributions techniques et constructives pour finaliser le projet.

L'ECES, par le biais du projet Pro-Electoral Integrity, a soutenu plusieurs activités visant à renforcer l'environnement continental vers la paix, la sécurité et la stabilité.

 

  1. A Abidjan (Côte d'Ivoire) : entre le 12 et le 14 août 2022, la CUA a organisé deux réunions de validation : la première sur : " la stratégie, de l'insertion de l'enseignement de la Charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance (CADEG) dans les programmes scolaires des États membres de l'Union africaine " et la seconde, sur l'outil pédagogique d'utilisation des acteurs de l'État de droit en Afrique ". Cet atelier de validation a été organisé pour permettre aux représentants des Communautés économiques et régionales et des Mécanismes régionaux de contribuer à l'adoption desdits instruments en vue de leur soumission aux organes de décision de l'Union africaine dont le Comité technique spécialisé (CTS) sur l'éducation.
  2. A Niamey (Niger) : où la CUA avec le soutien de l'ECES a organisé ensemble l'atelier consultatif sur les lignes directrices de l'UA sur les amendements constitutionnels comme mentionné ci-dessus.
  3. A Lomé (Togo) : La Commission de l'Union africaine (Département des affaires politiques, de la paix et de la sécurité) et le Centre d'étude de la violence et de la réconciliation (CSVR) en collaboration avec la Commission Vérité et Réconciliation du Togo (HCRRUN) avec le soutien du Centre européen d'appui électoral (ECES) ont organisé avec succès la sixième édition du Forum continental sur la justice transitionnelle, qui s'est tenu en personne à Lomé, au Togo, du 7 au 9 septembre 2022. L'objectif général du forum était d'examiner l'état de la justice transitionnelle (JT) en Afrique dans le but de renforcer les mécanismes et les pratiques de la JT dans le contexte du Capital Social.

En outre, le projet Pro Intégrité Electorale soutiendra également deux événements importants à venir en novembre 2022.

Le premier est l'Assemblée générale de l'Association africaine des autorités électorales (AAEA), qui sera la première après la période Covid. Elle se tiendra à Maputo le 15 novembre 2022. L'AAEA est un réseau de pairs des chefs d'OGE des pays africains qui permet, par l'apprentissage croisé, la diffusion d'informations, le partage de ressources et l'assistance technique, de renforcer et d'améliorer les processus électoraux. Après deux ans d'hibernation, au-delà de la promotion d'une culture commune de prévention de la violence électorale, le succès de cet événement permettra de construire une communauté de dirigeants d'OGE qui partagent des valeurs communes, travaillent conjointement à la consolidation de l'intégrité des élections et se soutiennent mutuellement, notamment lorsqu'ils sont confrontés à des défis liés à leurs fonctions. L'AAEA est soutenue par l'Union africaine ainsi que par l'ECES.

Le deuxième est le forum continental annuel des OGE, qui est un rassemblement important de tous les acteurs majeurs de l'administration électorale du continent sous les auspices de l'Union africaine. Il est devenu l'une des plateformes politiques phares du département des affaires politiques, de la paix et de la sécurité (PAPS) de la CUA. Ce forum est actuellement la seule plateforme d'engagement politique et pratique du continent qui réunit tous les OGE des 55 États membres de l'UA.

 

For further information, please contact:

Paschal Chem-Langhee, Communication officer | Political Affairs, Peace and Security Department | African Union Commission

Tel: +251 115 517 700 | E-mail: chem-langheep@africa-union.org| Addis Ababa, Ethiopia

Information and Communication Directorate, African Union Commission I E-mail: DIC@africa-union.org
Web: au.int | Addis Ababa, Ethiopia | Follow Us: Facebook | Twitter | Instagram | YouTube

 

Posted by Limi Mohammed

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse abrahamk@africa-union.org

COMMENTS