comments

Addis Abéba, 22 mars 2013 : La Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr Dlamini Nkosazana Zuma, est particulièrement préoccupée par la reprise des affrontements armés en République centrafricaine (RCA), qui remet en cause les progrès qu’avait marqués la signature des Accords de Libreville du 11 janvier 2013 négociés sous les auspices de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

La Présidente de la Commission rappelle l’opposition ferme de l’UA à toute tentative de prise du pouvoir par la force et au recours à la rébellion armée pour faire valoir des revendications politiques. A cet égard, elle exprime la ferme condamnation par l’UA de la reprise des hostilités et demande instamment aux dirigeants de la Seleka de faire cesser immédiatement l’offensive en cours et de s’inscrire résolument dans une dynamique de règlement politique dans le cadre des Accords de Libreville. 

 

La Présidente de la Commission demande à tous les Etats membres de l’UA et aux partenaires internationaux d’œuvrer à l’arrêt immédiat des hostilités et d’envoyer un message de fermeté aux dirigeants de la Seleka quant à la nécessité de rechercher une solution politique, y compris en envisageant des sanctions et toutes autres mesures légitimes, et ce en appui à la légalité constitutionnelle et aux Institutions de la RCA.

Posted by Abraham Belayneh

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse abrahamk@africa-union.org

COMMENTS