comments

L'UA Réitère Son Appel Au Gouvernement Burundais Pour Qu’il Consente D’urgence  Au Déploiement De La Mission Africaine De Prévention Et De Protection Au Burundi

Addis Abéba, le 25 décembre 2015: La Présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Dr Nkosazana Dlamini Zuma, continue de suivre de près la situation au Burundi et les efforts visant à trouver une solution rapide et pacifique à la crise actuelle. 

Dans ce contexte, elle se félicite de la reprise imminente du dialogue inter-burundais, prévue à Entebbe, en Ouganda, le 28 décembre 2015, sous les auspices de Son Excellence le Président Yoweri Museveni. Elle appelle toutes les parties prenantes burundaises à apporter leur entière coopération à la Médiation et à placer l'intérêt de leur pays et de son peuple au-dessus de toute autre considération. Elle réaffirme que seul un dialogue sincère et véritablement inclusif permettra aux parties prenantes burundaises de surmonter les défis actuels.

Dans le prolongement du communiqué adopté par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA en sa 565ème réunion tenue le 17 décembre 2015, concernant notamment le déploiement d'une Mission africaine de Prévention et de Protection au Burundi (MAPROBU), la Présidente de la Commission a écrit à Son Excellence le Président Pierre Nkurunziza du Burundi, pour solliciter l’accord du Gouvernement burundais en vue du déploiement rapide de la MAPROBU et de la mise en œuvre effective de son mandat. Dans cette lettre, Dr Dlamini Zuma a souligné que l'UA n'a d'autre objectif que d’aider le Gouvernement et le peuple burundais à un moment où la nécessité d’une telle assistance se fait ressentir de façon pressante, et ce conformément à son engagement à promouvoir des solutions africaines aux problèmes africains. Elle a exprimé la disponibilité de l’UA à initier rapidement des discussions avec le Gouvernement du Burundi pour convenir des voies et moyens les meilleurs en vue de faciliter le déploiement de la Mission, dans un esprit de compréhension mutuelle et de coopération. 

La Présidente de la Commission a également écrit au Secrétaire général des Nations unies, Son Excellence Ban Ki-moon, pour transmettre l'appel lancé par le CPS en vue de l’expression par les Nations unies de leur soutien total, y compris à travers l'autorisation de la mise en place d’un module de soutien financé par les contributions au budget des Nations unies mises à recouvrement, de manière à permettre le déploiement rapide et effectif de la Mission envisagée, sur la base du consentement explicite du Gouvernement du Burundi.

La Présidente de la Commission souligne que le déploiement de MAPROBU et la mise en œuvre effective de son mandat aideront grandement à désamorcer la tension actuelle et à réduire le niveau de violence. Une telle évolution facilitera, à son tour, les efforts en cours menés, au nom de la Région, par Son Excellence le Président Yoweri Museveni, aux fins de promouvoir le dialogue.

Comme demandé par le CPS, la Commission s'emploie à finaliser le concept d'opération et d'autres documents de planification pour la MAPROBU, en vue de faciliter le déploiement rapide de la Mission, sur la base du consentement explicite du Gouvernement du Burundi.

 

Posted by Dagne Semu
Last updated by Abraham Kebede

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse abrahamk@africa-union.org

TAGGED IN REGION(S) :
Burundi

COMMENTS