comments

Addis Abéba, le 9 juillet 2014: La Présidente de la Commission de l'Union africaine (UA), Dr Nkosazana Dlamini Zuma, se réjouit de la perspective d’une collaboration étroite avec les nouveaux membres du Groupe des Sages de l'UA. Lors de leur 23ème  Sommet ordinaire tenu à Malabo, en Guinée équatoriale, les 26 et 27 juin 2014, les chefs d'État et de Gouvernement ont approuvé les propositions qu'elle a faites pour la nomination des cinq nouveaux membres suivants du Groupe:

-          M. Lakhdar Brahimi, de l'Algérie, pour l'Afrique du Nord ;

-          M. Edem Kodjo, du Togo, pour l'Afrique de l'Ouest ;

-          Dr Albina Faria de Assis Pereira Africano, de l'Angola, pour l'Afrique centrale;

-          Dr Luisa Diogo, du Mozambique, pour l'Afrique australe; et

-          Dr Specioza Naigaga Wandira Kazibwe, de l'Ouganda, pour l'Afrique de l'Est.

Les nouveaux membres du Groupe prendront fonction en septembre 2014, lors d'une cérémonie qui se tiendra au Siège de l'UA, à Addis Abéba. Ils saisiront cette occasion pour examiner et adopter leur programme de travail. La Présidente de la Commission est convaincue que les nouveaux membres du Groupe donneront un élan supplémentaire aux efforts que déploie l'UA en vue de la prévention des conflits, s’appuyant en cela sur les progrès  réalisés à ce jour. Conformément aux dispositions pertinentes du Protocole relatif à la création du Conseil de paix et de sécurité (CPS), les organes délibérants de l’UA  ont, au cours de ces dernières années,  régulièrement souligné la nécessité de redoubler d'efforts en vue de la prévention des conflits en Afrique. 

La Présidente de la Commission saisit cette occasion pour rendre hommage aux membres sortants du Groupe des Sages, que présidait feu Président Ahmed Ben Bella. L’ancien Président Kenneth Kaunda, Dr Salim Ahmed Salim, Madame Marie Madeleine Kalala-Ngoy et Dr Mary Chinery Hesse intègreront l’équipe des Amis du Groupe. 

 

NOTE AUX RÉDACTEURS

En ce qui concerne la création et le mandat du Groupe des Sages: Le Groupe des Sages de l'UA est l'une des composantes de l'Architecture africaine de paix et de sécurité (APSA), telle que prévue par le Protocole de 2002 relatif à la création du Conseil de  paix et de sécurité (CPS). Le Groupe, qui a été inauguré, à Addis Abéba, en décembre 2007, est composé de cinq personnalités africaines hautement respectées, qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la cause de la paix, de la sécurité et du développement sur le continent. Elles sont sélectionnées par la Présidente de la Commission, après consultation avec les États membres concernés, et nommées par la Conférence de l'Union pour une période de trois ans.

Le Groupe a pour mandat de venir en appui aux efforts du CPS et à ceux de la Présidente de la Commission, en particulier dans le domaine de la prévention des conflits. Le Groupe peut fournir des services consultatifs au CPS et à la Présidente de la Commission sur toutes questions relevant de leurs compétences respectives; effectuer des missions d'établissement des faits en tant qu'instrument de prévention des conflits; encourager des parties, le cas échéant, à engager le dialogue politique; et promouvoir des mesures de renforcement de la confiance. Le Groupe peut également se prononcer sur toutes questions liées à la promotion et au maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique.

En ce qui concerne le travail du Groupe des sages: Depuis sa création, le Groupe des Sages a entrepris nombre de réflexions thématiques sur des questions liées à la prévention des conflits et à la consolidation de la paix, à savoir :

  • les différends et les conflits liés aux élections; 
  • l’impunité, la justice et la réconciliation nationale;
  • les femmes et les enfants dans les conflits armés; et
  • la démocratisation et la gouvernance.

La réflexion thématique sur les conflits et la violence liés aux élections a été initiée après la crise postélectorale au Kenya, en décembre 2007. Le rapport du Groupe sur cette question et ses recommandations ont été adoptés en juillet 2009 par la Conférence des chefs d'État et de Gouvernement de l’UA. 

La décision du Groupe de réfléchir sur la lutte contre l'impunité, ainsi que sur sa relation avec la vérité, la justice et  la réconciliation en Afrique, a été prise en novembre 2008, dans le contexte de débats renouvelés sur ce sujet. 

Le choix du thème des femmes et des enfants dans les conflits armés a été informé par les données empiriques, accumulées au cours des décennies, confirmant que les femmes et les enfants sont ceux qui souffrent le plus de l’effondrement de l'ordre social et de l’Etat de droit, ainsi que de la montée de la violence. Le rapport du Groupe sera soumis en temps voulu aux organes compétents de l'UA.

La décision de consacrer une réflexion thématique aux implications des soulèvements populaires en Afrique du Nord pour les processus de démocratisation en Afrique a été prise en réponse au communiqué de la 275ème réunion du CPS, tenue à Addis Abéba, le 26 avril 2011, demandant au Groupe d’entreprendre un examen exhaustif des mécanismes existants relatifs à la démocratisation et à la gouvernance en Afrique, et  de formuler des recommandations sur ce sujet.

En plus de ses réflexions thématiques, le Groupe des Sages a entrepris nombre de missions sur le terrain en appui aux processus de démocratisation et de transition sur le continent.

Le Groupe des Sages travaille en étroite collaboration avec les Communautés économiques régionales (CER). Il a entrepris des activités conjointes avec le Groupe des Sages du COMESA et le Conseil des Sages de la CEDEAO, ainsi qu’avec les Secrétariats de l'IGAD, de la SADC et de la CIRGL. En mai 2013, l'UA a décidé de créer le Réseau panafricain des Sages (PANWISE). Le PANWISE regroupe les institutions et les acteurs africains actifs dans le domaine de la médiation, et vise à renforcer les synergies entre eux.

En ce qui concerne les nouveaux membres du Groupe des Sages : Les nouveaux membres du Groupe des Sages ont été élus par le Sommet de l'UA tenu à Malabo, les 26 et 27 juin 2014. Il s’agit:

a)      pour l'Afrique du Nord, de M. Lakhdar Brahimi de l'Algérie. M. Brahimi a occupé plusieurs postes de haut niveau dans son pays, notamment comme Ambassadeur auprès de plusieurs pays, de 1963 à 1979, et Ministre des Affaires étrangères, de 1991 à 1993. Il a également occupé des postes importants au sein de la Ligue des États arabes et des Nations unies, y compris en tant qu'Envoyé spécial.

b)      pour l’Afrique de l'Ouest, de M. Edem Kodjo, du Togo. M. Kodjo a été Ministres des Finances et des Affaires étrangères de 1976 à 1978, ainsi que Premier ministre, de 1994 à 1996. Il a également occupé le poste de Secrétaire général de l'Organisation de l'unité africaine, de 1978 à 1983;

c)      pour l’Afrique centrale, de Dr. Albina Faria Assis Pereira Africano de l'Angola. Dr Africano a été Ministre du Pétrole, de 1992 à 1999, et Ministre de l'Industrie, de 1999 à 2000. Elle a également occupé le poste de Conseiller spécial du Président pour les Affaires régionales;

d)      pour l’Afrique de l'Est, de Dr. Spesiosa Wandira de l'Ouganda. Dr. Wandira a été Ministre du Genre et du Développement communautaire de 1991 à 1994, Députée de 1994 à 2003, et Vice-Présidente de l'Ouganda. Elle a également présidé le Comité des Femmes africaines pour la Paix et le Développement; et

e)      pour l'Afrique australe, de Dr. Luisa Diogo du Mozambique. M. Diogo a occupé plusieurs portefeuilles ministériels. Elle a été Vice-Ministre des Finances, puis Ministre des Finances et de la Planification. De 2004 à 2010, elle a été Premier ministre. 

 

Posted by Limi Mohammed

Last updated by Abraham Kebede

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

TAGGED IN THEMATIC(S):
Panel of the Wise
TAGGED IN REGION(S) :
Headquarters - Addis ababa

COMMENTS