comments

Excellences Messieurs les Chefs d’Etat et de Gouvernement,

Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies

Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord féliciter Son Excellence Ilham Aliev, Président de la République d’Azerbaijan, Président en exercice du Mouvement des Non Alignés, d’avoir pris l’initiative de cette rencontre, consacrée à la réponse du Mouvement des Non Alignés Alignés au Covid 19.

Je m’empresse de souligner que cette Conférence est bien en phase avec la réalité dramatique du moment. Tous les pays du monde sont confrontés, à l’intérieur de leurs frontières, aux défis sans précédent de contrer la pandémie.

Excellences,

Mesdames et Messieurs

La propagation du Corona Virus depuis  le début de cette année et sa gestion internationale ont helàs confirmés une tendance fâcheuse constatée depuis un certain temps, le déclin du multilatéralisme, de la solidarité, de  la coopération et de l’entraide mutuelles.

Notre constat en Afrique est que c’est au moment où le monde a le plus besoin de ce multilatéralisme que celui ci  a montré ses failles.

Le Mouvement des Non Alignés a été, depuis sa création à la Conférence de Bandoung, le porte-drapeau de la solidarité, de l’amitié entre les peuples de ce vaste ensemble pour faire face aux menaces qui le guettent et qui sont aujourd’hui le terrorisme, le crime transnational, le désastre climatique et maintenant le Corona virus, lequel ignore les frontières, les races, les confessions et les classes sociales.

Si les Etats, pour faire face à l’urgence imposée par le drame, ont agi individuellement, ou à titre bilatéral, cela n’enlève rien à l’extrême pertinence de l’action collective globale. Il n y aura pas de victoire définitive contre la pandémie qu’une victoire de nous tous.

Dans cette lutte globale, impérative, le rôle du Mouvement des Non Alignés est crucial, eu égard à l’humanisme et à l’universalisme de ses principes fondamentaux.

Tous les partenaires internationaux, bilatéraux et multilatéraux dont les Nations Unies, sont ici profondément interpelés pour qu’ensemble, nous agissons la main dans la main contre ce nouvel ennemi de l’humanité.

Sur ce terrain du combat contre le virus ou la politique et les idéologies n’ont pas de prise, la solidarité doit être active, concrète et sans faille. Ce n’est qu’en agissant de la sorte qu’il sera possible de briser la chaine de transmission du virus d’un pays à un autre, d’une région à une autre.

Cependant, cette condition nécessaire n’est pas suffisante. Il faut organiser une autre chaine, la chaine de solidarité pour venir en aide, par les équipements et les produits pharmaceutiques aux plus démunis.

C’est le lieu de me féliciter de l’action efficace conduite par l’Organisation Mondiale de la Santé et son Directeur général, Dr Tédros Adhanom Gebreyesus à qui je réitère mon soutien.

Excellences, Mesdames et Messieurs,

L’Afrique, partie essentielle du Mouvement des Non Alignés a adopté une stratégie de réponse a la pandémie, aujourd’hui conduite à l’échelle continentale par Africa CDC. Celle-ci s’articule entre autres, autour de deux piliers : un pilier sanitaire, et un pilier économique et social. Un Fonds spécial a été mis en place en riposte au Covid19. Par ailleurs, nous n’avons de doute en effet que la pandémie va provoquer une grave crise alimentaire en Afrique ou la sécurité alimentaire est extrêmement fragile.

Des régions entières seront probablement menacées de graves pénuries et famines. La chute inévitable des pris des matières premières est déjà là. Nous nous attendons helàs à ce que de profondes perturbations du commerce mondial et en particulier en Afrique vont sévir.

Il est aujourd’hui certain que des milliers d’entreprises seront détruites et des centaines de millions d’êtres humains réduits au chômage. C’est dans cet esprit que nous avons appelé à la suspension voire à l’annulation  de la dette de l’Afrique. J’invite le Mouvement des Non Alignés à nous soutenir dans ce combat.

Mesdames et Messieurs, 

Si l’Afrique a jusqu’ici marqué des points importants contre l’ennemi, cela elle le doit aux courageuses mesures préventives prises très tôt par la plupart des Etats africains. Mais nous savons que le mal est là, qu’il progresse même dans certaines régions et qu’en tout état de cause, ses conséquences seront désastreuses pour des économies structurellement fragiles.

L’Afrique compte essentiellement sur ses propres efforts et ses capacités de résilience. C’est là que réside son salut. 

Nous sommes cependant ouverts à la coopération internationale et apprécions hautement le geste de solidarité attesté par nos partenaires. Une mention spéciale à la Chine et Cuba qui qui ont envoyé des hommes et des équipements pour nous soutenir. C’est l’occasion de rendre ici un hommage appuyé à la Chine dont le Gouvernement et le secteur privé,  déploient des actions concrètes et substantielles en faveur de l’Afrique.

Mesdames et Messieurs,

Le monde vit un des moments les plus critiques de son histoire. 

Aussi, l’heure n’est plus au particularisme, encore moins aux divisions et aux jeux d’influence politique. Elle est une heure décisive de l’action complémentaire, désintéressée et solidaire.

J’en appelle avec force à la nécessité d’une gouvernance politique et économique du monde inclusive. Nous en avons tous, vous et nous, l’obligation ardente d’y réfléchir activement et de la promouvoir efficacement. C’est le message de l’Afrique que je suis venu fraternellement vous apporter.

Je vous remercie.  

Posted by SitroomCom

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

COMMENTS