comments

1.    Nous, Chefs d'État et de gouvernement, de la Capacité africaine de réponse immédiate aux crises (CARIC),  réunis le 09 novembre 2016, au deuxième sommet extraordinaire à Addis-Abeba, en Éthiopie, pour examiner les progrès réalisés par la CARIC.

2.     Rappelant la Décision AU / Dec. 589 (XXVI) de la Conférence adoptée à sa 26eme Session ordinaire, tenue à Addis-Abeba (Éthiopie) du 30 au 31 janvier 2016, dans laquelle il  a été décidé "que le mandat de la Capacité Africaine de Réponse Immédiate aux Crises (CARIC) se poursuivrait en attendant l'examen de Retour d’expérience de l'exercice AMANI AFRICA II, prévu à Maputo, Mozambique, en mars 2016 et la mission d'évaluation à entreprendre par la Commission et les Communautés économiques régionales / Mécanismes régionaux dans les Communautés économiques régionales pour vérifier l'état de préparation des Forces régionales en attente et demandé à la Commission de faire rapport, par l'entremise du Conseil Exécutif, sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la présente décision».

3.     Prenons note du rapport de la Commission de l'UA sur l’état de la CARIC et félicitons la Commission et les Nations  Volontaires de la CARIC pour les progrès réalisés.

4.    Entérinons la liste de Rotation des Nations Cadres de la CARIC 2016/2017, le Cycle de formation 2016/2017 et la décision de la 1ere réunion Ministérielle Extraordinaire de la CARIC, tenue à Addis Abéba le 29 janvier 2016. Instruisons que la prochaine réunion, au niveau des Chefs d'état-major des Armées de la  CARIC et des Ministres, soit organisée en Angola pour élaborer un plan de travail pour la CARIC.

5.     Déclarons que la capacité de la CARIC est prête à répondre rapidement aux crises et à contribuer aux Opérations de soutien à la paix (OSP) mandatées par le CPS, conformément à l'article 4 (h) et (j) de l'Acte Constitutif.  

6.      Décidons que le déploiement de la CARIC relève de la responsabilité du CPS de l'Union africaine, en consultation avec les Nations  Volontaires de la CARIC

7.      Demandons au Commissaire pour la paix et la sécurité de continuer à évaluer/examiner toutes les zones de conflit en Afrique et à proposer des moyens par lesquels les Nations Volontaires de la CARIC contribueraient à contenir la situation.

Posted by Limi Mohammed

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

COMMENTS