comments

Addis Abéba, le 5 octobre 2018: Le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, s’est rendu aujourd’hui en Guinée-Bissau dans le cadre de sa tournée en Afrique de l’Ouest, qui l’a précédemment conduit au Sénégal, du 1er au 3, et en Gambie, du 3 au 4 octobre 2018.

Lors de son déplacement à Bissau, le Président de la Commission a rencontré le Président José Mário Vaz. Il s’est aussi entretenu avec le Premier ministre Aristides Gomes, le Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Communautés, João Ribeiro Butiam Có, et le Président de l’Assemblée nationale populaire, M. Cipriano Cassama.

Les autorités bissau-guinéennes ont exprimé leur appréciation au Président de la Commission pour sa visite, soulignant qu’elle constitue un geste fort de solidarité, intervenant dans un contexte marqué par des efforts soutenus pour parachever la mise en œuvre de l’Accord de Conakry d’octobre 2016 pour la mise en œuvre de la Feuille de route de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), signée à Bissau en septembre 2016, et des décisions subséquentes de la CEDEAO. Elles ont souligné la nécessité d’un soutien accru de l’UA et de la communauté internationale dans son ensemble, pour mener à bien le processus en cours et assurer durablement la stabilité nécessaire pour le développement socio-économique du pays.

Le Président de la Commission a noté avec satisfaction les avancées enregistrées par la Guinée-Bissau dans la mise en œuvre de l’Accord de Conakry et des décisions connexes de la CEDEAO. Il a souligné la nécessité pour tous les acteurs concernés de ne ménager aucun effort pour la tenue des élections législatives du 18 novembre 2018 dans les conditions requises de transparence, de liberté et de crédibilité, de manière à renforcer les acquis obtenus. Il a rendu hommage à la CEDEAO et à son Facilitateur, le Président Alpha Condé de la République de Guinée, pour leur engagement et accompagnement de la Guinée-Bissau.

Le Président de la Commission a informé les autorités bissau-guinéennes que l’UA dépêcherait une mission d’observation électorale pour le scrutin législatif de novembre prochain, et qu’elle apporterait, en collaboration étroite avec le CEDEAO et les Nations unies, une expertise technique pour la révision constitutionnelle envisagée. Il a exhorté la communauté internationale à rester mobilisée aux côtés de la Guinée-Bissau, et salué la coordination qui existe sur le terrain entre la CEDEAO, l’UA, à travers son Représentant spécial Ovidio Pequeno, la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) et l’Union européenne (UE).

Le Président de la Commission a saisi l’occasion de sa visite pour souligner la nécessité de l’accélération du processus d’intégration sur le continent. Il a exhorté la Guinée-Bissau à signer et à ratifier, aussi rapidement que possible, l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine et le Protocole sur la liberté de circulation des personnes et le passeport africain, ainsi qu’à adhérer au Marché unique sur le transport aérien en Afrique. De même a-t-il évoqué avec ses interlocuteurs la question de la réforme institutionnelle en cours de l’UA, notamment dans la perspective du Sommet extraordinaire prévu à Addis Abéba les 17 et 18 novembre 2018.

Posted by situationroom
Last updated by Messay

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

COMMENTS