comments

Addis Abeba, le 16 août 2018: La Commission de l’Union africaine voudrait indiquer que le Comité de haut niveau mis en place, en juin dernier, par le Président de la Commission, Moussa Faki Mahamat, pour enquêter sur les allégations de harcèlement de femmes membres du personnel de la Commission poursuit ses travaux. À la demande de ses membres, le Comité s’est vu accorder un délai supplémentaire pour finaliser son rapport, qui sera présenté d'ici septembre 2018. Cette enquête est menée de manière transparente et indépendante, et ses conclusions et recommandations seront rendues publiques.

Il convient de rappeler que le Comité de haut niveau est composé comme suit: Bineta Diop, Envoyée spéciale pour les Femmes, la Paix et la Sécurité; Lucy Asuagbor, membre de la Commission africaine des Droits de l'Homme et des Peuples et Rapporteur spécial sur les Droits des Femmes en Afrique; et Tujilane Rose Chizumila, Juge à la Cour africaine des Droits de l'Homme et des Peuples. Le Comité est chargé d’examiner la question globale du harcèlement au sein de la Commission. Par conséquent, et contrairement aux informations véhiculées par certains médias, son mandat ne vise aucun individu en particulier.

Posted by situationroom
Last updated by Abraham Kebede

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

TAGGED IN REGION(S) :
Headquarters - Addis ababa

COMMENTS