comments

Le Conseil de Paix et sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA), lors de sa 611ème réunion, tenue le 11 juillet 2016, à Kigali, Rwanda, a adopté la décision suivante sur la situation au Soudan du sud:

Le Conseil,

Prend note de la communication du Commissaire à la Paix et à la sécurité ainsi que les déclarations faites par les représentants du Soudan du sud et de l’Ethiopie, en sa qualité de Président en exercice de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD);

 Rappelle tous ses Communiqués et Communiqués de presse antérieurs sur la situation au Soudan du sud, notamment le Communiqué PSC/AHG/COMM.1(DXXVII) adopté à sa 547ème réunion, tenue le 26 Septembre 2015, à New York; 

Condamne fermement les violations récentes du cessez-le-feu, par quiconque, qui a causé la mort de dizaines de personnes et plusieurs blessés, y compris des civils ainsi que le déplacement de personnes et la destruction des biens;

Déplore la perte en vies humaines au moment où les parties du Soudan du sud, avec l’appui de l’IGAD, de l’UA et la Communauté international entière doivent scrupuleusement mettre en œuvre l’Accord sur la résolution du conflit en République du Soudan du sud (ARCSS);

Appelle à un cessez-le-feu immédiat, sans conditions préalables. A cet égard, le Conseil met en garde ceux qui commettent d’autres violations du cessez-le-feu et affirme qu’ils seront soumis à des mesures sévères, y compris des sanctions ciblées;

Condamne les attaques contre les ambassades africaines et le complexe des Nations unies qui a entrainé la mort de quatre soldats de la paix et de plusieurs autres blessés, ainsi que la destruction des biens et les matériels des Nations unies. Dans ce cadre, le Conseil exhorte les parties du Soudan du sud à assumer  le leadership et la responsabilité totale de leurs troupes respectives tel que stipulé dans l’Accord d’Addis Abéba;

Invite le Gouvernement d’union nationale de transition de prendre des mesures urgentes pour créer les conditions propices au retour des civils déplacés et de créer un couloir pour l’acheminement de l’aide humanitaire aux civils affectés;

Exhorte les parties de se désister de toute action qui peut faire escalader la situation sécuritaire et demande l’initiation immédiate du processus de réconciliation et d’apaisement au Soudan du sud en vue de promouvoir les mesures d’instauration de confiance entre les Soudanais du sud;

Salue l’organisation le 11 juillet 2016, à Nairobi, (Kenya) d’une réunion ministérielle de l’IGAD sur la situation au Soudan du sud. A cet égard, le Conseil entérine le Communiqué publié à cet effet, en particulier la recommandation sur la révision du mandat de la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (MINUSS) pour la mise sur pied d’une brigade d’intervention dirigée par l’Afrique et d’accroitre le nombre de troupes pour, entre autres, fournir la protection aux civils, la sécurité à Juba et dans l’ensemble du pays;   

Salue les efforts déployés dans des conditions difficiles par le Haut représentant de l’UA, l’ancien Président Alpha Oumar Konare, et le Président de la Commission mixte de suivi et d’évaluation (JMEC), l’ancien Président Festus Mogae, et les encourage à persévérer dans leurs mission en appui aux efforts de paix au Soudan du sud;

Invite instamment les parties à l’ARCSS de créer la confiance mutuelle, de placer les intérêts de leur pays et de son peuple au-dessus de toute considération et de mettre en œuvre scrupuleusement l’Accord;

Réitère  sa décision d’entreprendre une mission sur le terrain au Soudan du sud en vue de consulter les parties prenantes et d’examiner ce que l’Afrique peut faire davantage pour accélérer la mise en œuvre de l’ARCSS en vue d’établir une paix durable dans le pays;

Décide de rester activement saisi de la question.

 

Posted by Lulit Kebede
Last updated by Tchioffo Kodjo

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

TAGGED IN REGION(S) :
Headquarters - Addis ababa South Sudan

COMMENTS