comments

l'atelier se tient à Dakar, senegal du 19-21 decembre 2012 sur le thème « promouvoir une culture de la paix à travers les medias ».

CONTEXTE 

En 2011, du 2 au 4 novembre, la Direction de l’information et de la communication (DIC) de la Commission de l’Union africaine en collaboration avec le Département de paix et de sécurité (DPS) avait organisé un Atelier journalistique de haut niveau sur l’Architecture continentale  de paix et de sécurité (APSA). Cet atelier, qui a enregistré la participation de rédacteurs en chef et de directeurs de publication de médias africains et internationaux, avait pour objectif de renforcer le dialogue entre l’UA et les médias en vulgarisant le fonctionnement de l’Union en matière de paix et de sécurité, son architecture de paix et de sécurité, ainsi que ses différentes composantes en matière de prévention et de résolution des crises. Il devait aussi contribuer à améliorer, par une meilleure compréhension des différentes composantes de l’APSA, la qualité factuelle de la couverture médiatique de l’action de l’UA en matière de paix et de sécurité.

En marge de l’atelier, un réseau continental de journaliste pour la paix et la sécurité (NetPeace) a été lancé. NetPeace est une interface entre l’UA et les médias d’Afrique et de la diaspora en ce qui concerne la vulgarisation des actions de l’UA visant à maintenir la stabilité du continent. Son objectif premier est de contribuer à l’enracinement de la culture de la paix dans les médias africains. 

JUSTIFICATIF ET METHODOLOGIE

Au regard de ce qui précède, la DIC et le DPS ont décidé de renouveler leur collaboration en organisant le 2ème Atelier journalistique de haut niveau sur l’APSA, du 19 au 21 décembre 2012 à Dakar, au Sénégal. Cette deuxième édition focalisera essentiellement sur la Force africaine en attente et son opérationnalisation à l’horizon 2015.

Lors de l’atelier de novembre 2011, les participants avaient reçu une formation complète sur l’APSA. En 2012, il est question d’approfondir les leçons apprises aussi bien pour les médias que pour l’UA. Dans ce cadre et par souci de continuité, le thème «Promouvoir la culture de la paix à travers les médias » sera repris.

L’atelier qui s’inscrit dans une démarche de partage, voudrait privilégier l’interaction entre les experts de l’information et de la communication et les praticiens des questions de paix et de sécurité. Une part importante sera également faite au partage d’expérience, notamment lors des sessions dédiées aux études de cas.

Le 2ème atelier de haut niveau sur l’APSA permettra aussi de revenir sur le parcours de NetPeace, un an après son lancement, d’identifier les freins à son développement et d’y apporter des solutions idoines.

OBJECTIFS GENERAUX

  1. Cet atelier a pour vocation de:
  • Soutenir le dialogue entre l’UA et les médias en vulgarisant le fonctionnement de l’Union en matière de paix et de sécurité, son architecture de paix et de sécurité, ainsi que ses différentes composantes en matière de prévention et de résolution des crises ; 
  • Procurer des informations fiables aux journalistes qui travaillent sur les questions de paix et de sécurité sur le continent, en mieux les outillant pour appréhender et traiter cette action d’une grande complexité;
  • Contribuer à améliorer la qualité factuelle de la couverture médiatique de l’action de l’UA en matière de paix et de sécurité.

 

OBJECTIFS SPECIFIQUES 

  • Approfondir l’information sur le fonctionnement de la FAA; 
  • Promouvoir, par le biais des médias africains et internationaux, la FAA et ses objectifs futurs; 
  • Réfléchir à l’évolution de NetPeace; 
  • Enfin, favoriser la prise en compte de la culture de la paix dans les médias et les sociétés africaines africains. 

 

PARTENAIRES

La DIC et le DPS organiseront cet atelier en partenariat avec :

1-    Dans le cadre son partenariat stratégique avec l’UA dans le domaine de la paix et de la sécurité, l’UE soutient tous les efforts de l’Union visant à l’opérationnalisation de la FAA à travers un cycle de formation et d’entrainement. Apres le premier cycle AMANI AFRICA, 2008-2010, l’UE a décidé de poursuivre le soutien d’un nouveau cycle de trois ans, nommé AMANI AFRICA II (2011-2014), en capitalisant sur les capacités déjà acquises pour que la FAA atteigne la pleine capacité opérationnelle en 2015.

2-    Le Comité internationale de la Croix-Rouge (CICR). Depuis sa participation à la première édition de l’Atelier journalistique de haut niveau sur l’APSA, le CICR a manifesté son intérêt à prendre part de manière plus active à l’organisation du 2ème atelier. Sa participation se fera sous forme d’intervention sur le droit humanitaire international qui couvre les journalistes et sur la protection médicale. Le CICR a aussi annoncé une contribution financière pour la tenue de cet atelier.

3-    La DIC a également sensibilisé l’Institut d’études de sécurité (ISS) afin qu’il participe à cet atelier à travers son bureau de Dakar.

4-    Enfin, comme en 2011, le Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix (ROP) sera notre partenaire à travers un soutien logistique.

PUBLIC CIBLE

L’atelier réunira les membres de NetPeace, ainsi que des journalistes africains et internationaux expérimentés et couvrant les questions africaines politiques ainsi que la paix et la sécurité sur le continent.

Les chargés de communication des Communautés économiques régionales et les mécanismes régionaux (CER/MR), les organes pertinents (Parlement panafricain, la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples) et départements de l’UA ainsi que les partenaires seront également invités à prendre part à cet événement. 

 

RÉSULTATS ATTENDUS

Les résultats escomptés sont les suivants :

Au cours de cet atelier, une Déclaration finale et des recommandations seront formulées. L’atelier révisera le Plan d’Action de NetPeace adopté en novembre 2011 et en adoptera un nouveau pour 2013. Le plan d’action s’articulera autour de quatre axes majeurs :

  1. Mécanismes de mise en œuvre et de suivi des recommandations 
  1. Recrutement de nouveaux adhérents de NetPeace

 

 

 

 

 

Posted by Tchioffo Kodjo

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

COMMENTS